Montants en Wallonie et à Bruxelles 

Allocations familiales de base

Barème à l’indice 103,04 (Base 2013 = 100) en vigueur le 01/09/2018
Flandre - Barème à l’indice 105,10 (Base 2013 = 100) en vigueur le 01/09/2018

Taux ordinaires

Depuis le 1er octobre 2006, applicables également à tous les handicapés nés avant le 1er juillet 1966.

Enfant Montant par mois
Premier enfant € 95,80
2ème enfant € 177,27
3ème enfant et chacun des suivants € 264,67

Orphelins (art. 50bis, LGAF)

L’enfant orphelin dont le parent survivant est remarié ou établi en ménage bénéficie des allocations familiales aux taux ordinaires.

Enfant Montant par mois
Par orphelin € 363,03

Allocation familiale forfaitaire pour enfants placés chez un particulier (art. 70ter, LGAF)
Cette allocation a été payée à la personne qui recevait les allocations familiales pour cet enfant avant le placement.

Enfant Montant par mois
Par enfant placé € 64,28

Suppléments

Barème à l’indice 103,04 (Base 2013 = 100) en vigueur le 01/09/2018
Flandre - Barème à l’indice 105,10 (Base 2013 = 100) en vigueur le 01/09/2018

Suppléments d’ âge

Premier enfant au taux ordinaire
Ne bénéficiant pas d’un supplément pour familles monoparentales ni d’un supplément social et qui n’est pas atteint d’une affection.

Groupe d’âge Montant par mois
Enfant de 6 à 11 ans inclus € 16,69
Enfant de 12 à 17 ans inclus € 25,41
Enfant de 18 à 24 ans inclus € 29,29

Autre enfant
Donc y compris tout enfant bénéficiant d’un supplément pour famille monoparentale, d’un supplément social et/ou tout enfant atteint d’une affection.

Groupe d’âge Montant par mois
Enfant de 6 à 11 ans inclus € 33,28
Enfant de 12 à 17 ans inclus € 50,86
Enfant de 18 ans à 24 ans inclus € 64,66

Enfant atteint d’une affection né avant le 1er juillet 1966

Groupe d’âge Montant par mois
Bénéficiaire de rang 1 sans supplément pour famille monoparentale € 56,12
Autre bénéficiaire € 64,66

Supplément annuel

Seuls les enfants ouvrant un droit aux allocations familiales en 2017 perçoivent ce montant.

Un enfant qui n’atteint par exemple l’âge de 6 ans qu’en septembre et qui a droit aux allocations familiales le 1er juillet a déjà droit au supplément annuel mentionné pour les 6-11 ans.

Les enfants qui bénéficient du supplément social, du supplément monoparental, des allocations d’orphelins au taux majoré ou du supplément pour enfants atteints d’une affection reçoivent le montant majoré.

Supplément annuel pour enfants sans supplément

Groupe d’âge Montant
Enfant de 0 ans à 5 ans inclus € 21,23
Enfant de 6 à 11 ans inclus € 45,63
Enfant de 12 à 17 ans inclus € 63,67
Enfant de 18 à 24 ans inclus € 84,89

Supplément annuel pour enfants avec supplément

Groupe d’âge Montant
Enfant de 0 à 5 ans inclus € 29,29
Enfant de 6 à 11 ans inclus € 62,17
Enfant de 12 à 17 ans inclus € 87,04
Enfant de 18 à 24 ans inclus € 117,17

Allocation supplémentaire pour enfants atteints d’une affection et âgés de moins de 21 ans

Ancien système (par enfant visé)

Degré d’autonomie Montant par mois
0 - 3 points € 431
4 - 6 points € 471,78
7 - 9 points € 504,34
 

Nouveau système (par enfant visé)

Ce système a été élargi, depuis le 1er mai 2009, aux enfants nés avant 1993, atteints d’une affection âgés de moins de 21 ans.

L’ancienne réglementation reste provisoirement en vigueur.

Conséquences de la gravité de l’affection Montant par mois
4 points au moins dans le 1er pilier et moins de 6 points dans les trois piliers € 84,01
6 - 8 points dans les trois piliers et moins de 4 points dans le 1er pilier € 111,89
6 - 8 points dans les trois piliers et au moins 4 points dans le 1er pilier € 431
9 - 11 points dans les trois piliers et moins de 4 points dans le 1er pilier € 261,10
9 - 11 points dans les trois piliers et au moins 4 points dans le 1er pilier € 431
12 - 14 points dans les trois piliers € 431
15 - 17 points dans les trois piliers € 490,07
18 - 20 points dans les trois piliers € 525,08
+20 points dans les trois piliers € 560,08

Suppléments pour enfants de chômeurs de plus de six mois et de pensionnés (art. 42bis, LGAF)

Les suppléments sont accordés sous certaines conditions relatives aux charges familiales, aux revenus du ménage et à l’activité professionnelle. Si ces conditions ne sont pas remplies, les allocations familiales sont payées aux taux ordinaires. Sous certaines conditions, ces suppléments peuvent encore être payés après une reprise du travail par un ex-chômeur ou un ex-attributaire de prestations familiales garanties.

Enfant Montant par mois
Premier enfant € 48,77
Deuxième enfant € 30,23
Troisième enfant et chacun des suivants € 5,31
A partir du troisième enfant dans une famille monoparentale € 24,38

Suppléments pour enfants de travailleurs invalides (art. 50ter, LGAF)

Les suppléments sont accordés sous certaines conditions relatives aux charges familiales, aux revenus du ménage et à l’activité professionnelle. Si ces conditions ne sont pas remplies, les allocations familiales sont payées aux taux ordinaires. Sous certaines conditions, ces suppléments peuvent encore être payés après une reprise du travail par un ex-invalide.

Enfant Montant par mois
Premier enfant € 104,93
Deuxième enfant € 30,23
Troisième enfant et chacun des suivants € 5,31
A partir du troisième enfant dans une famille monoparentale € 24,38

Supplément pour les familles monoparentales

Le supplément est accordé à la condition que les revenus professionnels ou de remplacement de l’allocataire vivant seul avec les enfants ne soient pas supérieurs au montant maximum permettant l’octroi des suppléments sociaux.

Enfant Montant par mois
Premier enfant € 48,77
Deuxième enfant € 30,23
Troisième enfant et chacun des suivants € 24,38
 

Plafonds des revenus

Plafond concernant l’enfant bénéficiaire

Montant mensuel de la rémunération ou de la prestation sociale au-delà duquel les bénéficiaires concernés cessent d’avoir droit aux allocations familiales : € 551,89 par mois

Sont concernés:

• l’apprenti lié par un contrat d’apprentissage;
• le demandeur d’emploi exerçant une activité lucrative ou bénéficiant d’une prestation sociale;
• le bénéficiaire qui, n’étant pas soumis à l’obligation scolaire, suit un des types d’enseignement secondaire à horaire réduit, tels qu’organisés aux conditions fixées par les Communautés, et exerce une activité professionnelle ou bénéficie d’une prestation sociale;
• l’étudiant stagiaire rémunéré dont l’accomplissement des stages est une condition à l’obtention d’un diplôme, certificat ou brevet légalement réglementé.

Plafond concernant la famille

Il s’agit du plafond des revenus imposables moyens (tenant compte du salaire, des frais professionnels, des pécules de vacances, du treizième mois, ainsi que de toutes primes diverses que le salarié peut recevoir de son employeur) au-delà duquel un supplément pour attributaire invalide, pensionné ou chômeur de plus de 6 mois (ayant repris le travail), ou pour famille monoparentale, n’est pas octroyé:

• Pour l’attributaire ou l’allocataire vivant seul avec l’enfant : € 2.501,28 par mois;
• Pour l’attributaire et son conjoint ou partenaire vivant ensemble avec l’enfant : € 2.582 par mois.

Attention !

En attendant le flux fiscal relatif à l’année concernée, l’octroi provisoire du supplément est basé sur les revenus bruts, tandis que l’octroi définitif du supplément est basé sur les revenus imposables moyens (voir le modèle S: demande de supplément provisoire aux allocations familiales).