Bienvenue chez Infino. Les allocations familiales varient en fonction du lieu de résidence de votre enfant.

Choisissez votre région :

Vous pouvez toujours modifier votre choix par la suite.

Home chevron right Blog chevron right Grossesse

Grossesse : le corps plein d’hormones, la tête pleine de questions

04 novembre 2021

Beaucoup de futurs parents ne se sentent pas tout à fait à l’aise avec leur gynécologue. Ils ne posent que timidement les questions les plus urgentes. Même pendant l’accouchement, des dizaines d’incertitudes leur passent par la tête. Et ils les laissent planer. Quel dommage ! Vous souhaitez avoir un enfant ? Ou vous êtes enceinte ? Faites les choses différemment : dissipez tous vos doutes. Vous avez le droit d’obtenir les bonnes informations. 

L’accouchement : réponse à trois questions  

La grossesse est une période fascinante au cours de laquelle le corps subit de nombreux bouleversements. L’accouchement est un moment particulier et unique dans votre vie. Logique donc que vous vous posiez une multitude de questions. Toutes les femmes n’osent cependant pas interroger leur gynécologue. Vous trouverez ci-dessous trois réponses aux questions que les parents se posent.  

Que signifient les battements de cœur sur le moniteur ? 

Pendant l’accouchement, vous serez branchée à un monitoring externe (capteur de fréquence cardiaque) si vous n’avez pas encore perdu les eaux. Vous avez perdu les eaux ? On vous fera passer un monitoring interne, qui mesurera avec précision les battements de cœur de votre bébé. Mais ne vous fiez pas aveuglément aux chiffres. Vous avez une contraction ? Le rythme cardiaque de votre bébé diminuera. C’est parfaitement normal ; il se rétablira rapidement. 

Pourquoi aucun lavement n’est-il proposé ? 

Lors de la poussée, vous sollicitez les mêmes muscles que lorsque vous allez à selle. Il se peut, par conséquent, que vous expulsiez un peu de selles pendant l’accouchement. Pas de tracas : cela arrive à 9 femmes sur 10. C’est même bon signe : vous poussez correctement. Cette idée vous préoccupe ? Demandez un lavement. Cette méthode présente toutefois un inconvénient : la sage-femme aura plus de difficultés à juger si vous utilisez les bons muscles. C’est pour cette raison que certains gynécologues la déconseillent. 

Comment fonctionne une anesthésie péridurale ? 

Une péridurale bloque la douleur provenant de l’utérus et du plancher pelvien. Résultat : vous ne ressentez plus la douleur des contractions. Vous restez éveillée et vivez la naissance en toute conscience. L’inconvénient ? Les nerfs des muscles de vos membres inférieurs sont également anesthésiés. Votre force musculaire est donc temporairement réduite. 

N’ayez pas honte

L’accouchement est un moment intense. Mais... vous n’êtes pas la seule à mettre un bébé au monde. Les sages-femmes voient chaque jour des femmes qui pleurent, jurent ou crient en donnant naissance. Rien de neuf sous le soleil. Mettez votre honte de côté : posez toutes vos questions ! 


 


Laat de schaamte los 

Je bevalling is een heftig en intens moment. Maar … je bent niet de enige die een kindje op de wereld zet. Verloskundigen zien elke dag babyhoofdjes verschijnen uit vrouwen die huilen, schelden of krijsen. Niets nieuws onder de zon. Zet dus je schaamte aan de kant: stel al je vragen! 

Partagez cette page avec votre communauté

Lire aussi