Salut, nous sommes Infino... Psstt.. notre service varie selon les régions. Choisissez votre région et vous recevrez un contenu personnalisé.

Tu habites où?

Vous pouvez toujours modifier votre choix par la suite.

Home chevron right Blog chevron right Éducation

Stop au harcèlement dans la cour de récré !

18 février 2022

Aujourd’hui encore, le harcèlement reste malheureusement une réalité quotidienne. Les chamailleries des enfants dans la cour de récré, les messages injurieux sur les réseaux sociaux, les insultes dans la rue, les gestes déplacés au travail... sont autant de formes d'harcèlement. Et tout le monde peut être concerné, quel que soit son âge ! C’est pourquoi, il est primordial de détecter les comportements de harcèlement dès le plus jeune âge.

Souvent, les harceleurs manquent de confiance en eux et ont autant besoin d'aide que leurs victimes. Ils le manifestent par de la méchanceté, de la violence ou tout autre comportement inacceptable. Pour aider les uns et les autres, nous devons essayer de comprendre la situation. D'où vient le harcèlement ? Qui est fautif ? Comment réagir face au harcèlement ?


Il était une fois le harcèlement...

Les tout-petits ne font pas de différence entre eux et les autres. Origine, milieu, couleur de cheveux, statut social... Ce n’est que vers l’âge de sept ans que les enfants commencent à faire des comparaisons. A cet âge, il peut arriver qu’un enfant se mette soudainement à compartimenter le monde. Ceux qui ne correspondent pas à ses idées sont alors mis de côté. D’autres enfants vont également s’opposer activement aux personnes "différentes". Souvent par peur de l’inconnu.

Heureusement, il est possible de faciliter cette transition dans le bon sens. Dès son plus jeune âge, inondez votre enfant de messages positifs en lui expliquant les différentes facettes du monde. Apprenez-lui que tous les enfants se ressemblent et sont égaux malgré leurs différences. Il sera dès lors plus enclin à les accepter. Ce n’est qu'après qu'il va mettre en application ce "conditionnement" latent.

En revanche, si vous répétez tout le temps que les autres sont différents, vous favorisez l’apparition d’une forme d’incompréhension et de frustration qui apparaîtra plus tard dans sa vie. Les enfants sont comme des éponges ! Nous devons les éduquer à l'aide de messages positifs et constructifs.

L'enfant harceleur

Un enfant ne possède pas forcément de bouton STOP. S’il est exposé à trop de stimuli, ses émotions s’enflamment. Et il ne les comprend pas toujours. Cela peut parfois provoquer des réactions/violences physiques. Pousser, donner un coup de pied, insulter... Autant de manifestations d’un enfant qui ne sait pas quoi faire de ce qu’il ressent. Notre message ? Discutez-en et ne jugez pas trop vite votre enfant. Le harcèlement est souvent un appel au secours, un mécanisme de survie qui intervient lorsque les émotions deviennent trop difficiles à gérer.

L'enfant victime de harcèlement

Le harcèlement est inacceptable. Soyons clairs. Aucun enfant ne mérite d'être harcelé ou intimidé. Tous les enfants, aussi différents soient-ils, sont égaux et méritent le bonheur ! Répétez-leur bien ! Mais si des problèmes subsistent dans la cour de récré, nous vous recommandons d'en discuter d'abord avec votre enfant.

« Tu sais que tu peux tout dire à maman et papa ? Tu es notre petite étoile. Et on a envie que tu sois heureux. »

L’enfant harcelé peut se renfermer sur lui-même et/ou même avoir honte. Dans ce cas, parlez-en à son professeur. Il en sait peut-être davantage.

« Bonjour, on dirait que notre fille devient de plus en plus distante et silencieuse. Vous avez remarqué quelque chose ? Vous voulez bien vérifier qu'il ne se passe rien d'anormal en classe ? »

Vous avez identifié la cause ou la source ? Réfléchissez ensemble pour mettre un terme au harcèlement et voir ce que votre enfant est prêt à faire.

 

Conseils pour un enfant victime de harcèlement

  1. Défends-toi.
  2. Reste calme et respire.
  3. Demande l’aide d’un professeur ou d’un surveillant.
  4. Évite les harceleurs : tu n’en as pas besoin.
  5. Entoure-toi de personnes qui t’apprécient. On peut se faire des amis partout !
  6. N’accepte jamais d'être harcelé.
  7. Ne copie pas un harceleur.
  8. Ose en parler.
  9. Reste toujours toi-même. Tu es parfait  !
  10. Même les plus grands de ce monde admettent avoir déjà été harcelés. Les personnes brillantes sont souvent hors du commun. Les autres enfants ne parviennent pas toujours à le comprendre. Cherche des adultes qui peuvent t'aider à tisser des liens entre ton monde et celui des autres enfants. Sans toutefois te perdre.
     

Votre enfant (harceleur ou victime) a besoin d’aide ? Il existe de nombreuses organisations auxquelles vous pouvez vous adresser en cas de questions sur l’éducation des enfants. N'hésitez pas, elles sont là pour vous !

Partagez cette page avec votre communauté

Lire aussi