Bienvenue chez Infino. Les allocations familiales varient en fonction du lieu de résidence de votre enfant.

Choisissez votre région :

Vous pouvez toujours modifier votre choix par la suite.

Home chevron right Blog chevron right Grossesse

Entre l'allaitement maternel ou artificiel : choisir n'est pas toujours évident

25 mai 2021

Il n’est pas toujours évident de savoir à l’avance si l’on allaitera ou non son enfant, si cela sera facile ou plus compliqué ou encore combien de temps on le fera. Aussi, il y a ce que l’on voudrait qu’il se passe et puis, il y a la réalité. Un bébé n’est pas l’autre et, même si vous choisissez l’allaitement maternel, celui-ci ne se déroulera peut-être pas de la manière attendue. On vous donne quelques informations sur l’allaitement qui devraient vous aider à avancer et à relativiser.   

Tout commence par un choix : l’allaitement maternel ou non 

Tout d’abord, allaitement maternel ou non, les deux solutions seront bonnes ! Chaque maman fait ses propres choix pour son enfant et qu’elle choisisse l’allaitement ou non, cette décision sera bonne pour elle et son bébé.  

L’une des premières questions à vous poser est « Est-ce que je souhaite allaiter mon enfant ? ». Certaines futures mamans auront une réponse claire et tranchée, en fonction de leurs envies ou encore de leur vécu : « Oui, d’office » ou « Non, jamais ». D’autres seront plus nuancées … « Je souhaite d’abord me renseigner auprès de professionnels afin de savoir à quoi m’attendre » ou encore « Je me prépare et je verrai si le jour J je souhaite le faire ou non ».  

Quelle que soit votre réponse, prenez-la en tenant compte de votre ressenti et de vos envies. Un allaitement maternel forcé n’est pas spécialement la meilleure solution. Cette décision doit venir de vous pour que vous soyez à l’aise une fois que vous serez avec votre bébé.  

J’ai décidé de me lancer dans l’allaitement maternel 

Pour diverses raisons qui sont les vôtres, vous souhaitez allaiter votre enfant à sa naissance. Que l’aventure commence ! L’idéal, si c’est votre première grossesse, est de prendre des renseignements auprès, par exemple, de la sage-femme qui suit votre grossesse. Si vous aimez la lecture, il existe également beaucoup de livres sur le sujet. Parlez-en avec vos amies, votre famille mais gardez bien en tête qu’une expérience n’est pas l’autre. Beaucoup de facteurs entrent en ligne de compte dans cette grande aventure qu’est l’allaitement.  

À la naissance de votre enfant, vous aurez la possibilité de lui donner la « tétée d’accueil » qui n’est pas composée de lait à proprement parler mais de colostrum. Il s’agit du premier lait maternel, plus épais que le lait ‘normal’, de couleur jaune-orangé et très riche (en vitamines, en protéines, en sels minéraux). Il apporte bon nombre de bienfaits à votre bébé, notamment une certaine immunité contre les infections. Ensuite, il faudra attendre votre montée de lait, plus ou moins 3 jours après la naissance, pour que le colostrum se transforme en lait maternel qui lui, est moins épais mais qui contient tout ce dont bébé a besoin pour bien grandir. Certaines mamans auront besoin d’une plus grande stimulation pour avoir la montée de lait, ce qui fait que ce moment peut ne pas être une partie de plaisir. Mais n’ayez crainte, vous serez entourée de professionnels qui pourront vous donner des clés et vous aider à passer ce cap sereinement.  

Vous ressentez des douleurs ? 

Si, après la première semaine de tétées, vous ressentez des douleurs, n’hésitez pas à prendre contact et à en parler avec des professionnels spécialisés en allaitement. Vous ne savez pas de quel professionnel vous avez besoin ? Suivant le cas, prenez contact avec :  

  • Un.e conseiller.ère en lactation,  
  • Un.e osthéopathe,  
  • Un.e sage-femme autre que celui/celle qui vous suit depuis la naissance

Je trouve un professionnel près de chez moi 

Le don de lait maternel 

Vous produisez trop de lait pour votre bébé ? Saviez-vous que vous pouviez faire don de votre lait maternel dans certains hôpitaux afin que celui-ci serve à nourrir des nourrissons nés prématurément ?  

Je m'informe sur le sujet

La fin de l’allaitement 

Parce que oui, votre allaitement se terminera un jour. Pour certaines, ce sera une délivrance et pour d’autres, ce sera un déchirement … Tout ça dépend de comment cette expérience se sera déroulée. Il existe plusieurs causes au fait de devoir arrêter l’allaitement, que ce soit voulu ou indépendant de votre volonté : manque de lait, trop de difficultés pour continuer après la reprise du travail, l’arrivée d’une grossesse et d’un autre bébé, … Tant de choses peuvent se passer ! Essayez de rester sereine lors de cette transition ; suivant l’âge de l’enfant, ce sera l’occasion pour votre partenaire de partager ces moments privilégiés avec elle/lui.  

Je souhaite nourrir mon enfant au biberon avec du lait artificiel 

Vous avez réfléchi à la question et votre choix est de donner le biberon avec du lait artificiel à votre bébé. À notre époque, il n’y a aucune inquiétude à avoir si vous décidez de nourrir votre enfant de cette façon. Les différents types de lait en poudre qui existent permettent de donner à votre enfant les éléments principaux dont il/elle a besoin pour bien grandir. Aussi, leur diversité est suffisamment importante pour pouvoir en changer si l’un ou l’autre ne convient pas à votre bébé.   

Au fur et à mesure des mois, il faudra changer de lait en poudre pour que celui-ci s’adapte aux besoins de chaque âge de l’enfant. Vous serez bien entendu aidée par votre pédiatre pour savoir à quels moments changer et vous aider à savoir quel lait privilégier. 

Vous pouvez donc avoir l’esprit tranquille ! Pensez à prévoir plusieurs biberons et un chauffe-biberon pour pouvoir nourrir votre enfant où que vous soyez, et vous serez parée pour de nouvelles aventures avec votre tout petit. 

Je souhaite en savoir plus sur le lait artificiel 

Je ne sais pas encore ! 

Parce que l’inconnu peut faire peur ou parce que tout simplement on ne sait pas comment on réagira, certaines futures mamans préfèrent attendre la naissance pour se décider à allaiter leur enfant ou non. Vous êtes dans le cas ? Ne vous en faites pas, c’est tout à fait normal. Informez-vous sur l’allaitement, laissez faire le temps et puis, décompressez ! À la naissance de votre bébé, il sera encore temps pour vous de décider si vous souhaitez tenter l’expérience. Et si finalement vous souhaitez donner le biberon, les hôpitaux ont toujours du lait artificiel pour les mamans qui le désirent.  

Au final, quelle importance ? 

Il ne faut pas se mentir : il est vrai que le lait maternel reste la meilleure chose en terme de nutriments et autres pour les bébés. Cependant, à notre époque, vous avez la possibilité de choisir librement d’allaiter ou non votre enfant et, comme expliqué précédemment, le lait artificiel permet d’offrir à nos bébés les éléments dont ils ont le plus besoin en fonction de leur âge. Ne vous mettez donc pas de pression et ne vous obligez pas à allaiter votre enfant sous prétexte que c’est ce qu’il y a de meilleur pour lui, si ce n’est pas ce que vous voulez.  

Aussi, si vous avez choisi d’allaiter, ne faites pas attention au regard des autres. Malheureusement, à l’heure actuelle, certaines femmes sont pointées du doigt lorsqu’elles allaitent en public. Pourtant, l’allaitement est un acte des plus naturels. Ne vous laissez pas influencer par les idées de certaines personnes et faites ce que vous estimez bon pour votre enfant. Votre tout petit réclame alors que vous êtes à l’extérieur ? Il est alors normal de lui donner ce qu’il a besoin.  

Maintenant que vous avez toutes ces informations, attendez patiemment l’arrivée de votre merveille. Vous serez fin prête pour le jour j, que vous ayez choisi l’allaitement maternel ou le lait artificiel.  

Avez-vous pensé à votre prime de naissance ?

           

Pour chaque enfant, vous avez droit à une prime de naissance. Un coup de pouce pour vous aider à préparer son arrivée  !

           Je demande ma prime de naissance !

Partagez cette page avec votre communauté

Lire aussi