Salut, nous sommes Infino... Psstt.. notre service varie selon les régions. Choisissez votre région et vous recevrez un contenu personnalisé.

Tu habites où?

Vous pouvez toujours modifier votre choix par la suite.

Home chevron right Blog chevron right Grossesse

Obtenez plus de votre liste de naissance

08 janvier 2021

On dit parfois qu’avoir un enfant coûte aussi cher que d’acheter une maison. Et effectivement, la crèche, les langes, les aliments, les jouets... Tout cela peut représenter une part importante de votre budget. Les enseignes spécialisées dans les listes de naissance ne vous divulgueront évidemment pas qu’il existe d’autres solutions moins coûteuses. Ne dépensez pas une fortune dans la garde-robe de votre bébé.

Qui dit bébé, dit sécurité

La sécurité doit être votre priorité, même lorsque vous achetez des articles de seconde main. Faites surtout attention :

  • aux boutons et petits éléments qui peuvent se détacher
  • aux fentes et espaces dans lesquels les petits doigts (ou petites têtes) peuvent se coincer
  • aux meubles et jeux desquels ils peuvent facilement tomber, surtout s’ils sont hauts (table à langer, chaise haute, berceau...)
  • à la peinture toxique ou qui s’écaille (eh oui, bébé fait ses dents et va mordiller tout ce qu’il trouve)
  • aux jouets composés de petits éléments susceptibles d’être avalés
  • aux cordes, ceintures, rubans... qui peuvent piéger votre enfant
  • à tout ce qui est sale, n’est pas lavable et peut contenir des bactéries nocives.

Faites particulièrement attention si vous achetez un siège-auto d’occasion. Il est important que celui-ci, qu’il s’agisse d’un Maxi-Cosi, d’un siège-auto ou d’un rehausseur, n’ait jamais été impliqué dans un accident. Si c’est le cas, la sécurité qu’il apporte sera irrévocablement moindre, même si vous ne constatez aucun dégât à l’extérieur. N’utilisez donc un tel dispositif que si vous connaissez ou faites suffisamment confiance à la personne à qui vous l’achetez. La sécurité de votre enfant est votre priorité !

1. DEMANDER À VOTRE ENTOURAGE DIRECT

Généralement, les vêtements de bébé deviennent rapidement trop petits sans être vraiment sales. Un lit, un bain, un berceau... sont toujours en excellent état après un seul enfant (voire plusieurs).

Peut-être aurez-vous la chance que des personnes vous proposent spontanément de vous donner ou prêter des vêtements pendant (ou après) la grossesse. Une sœur qui « est grande maintenant ». Ou une petite nièce qui veut transformer une chambre de bébé en chambre d’enfant. Voire des amis qui vous confient qu’ils ne sont pas contre l’idée de prêter les vêtements de leur jeune pousse s’ils les récupèrent en bon état.

Personne ne vous fait une telle proposition ? Demandez à votre entourage comme si de rien n’était s’ils n’ont pas de vêtements ou d’articles pour bébé qui trainent.

Vous êtes embarrassée à l’idée de demander ? Expliquez que vous faites cela par souci de l’environnement (ce qui n’est pas un mensonge).

2. RESSOURCERIES

Les ressourceries reçoivent souvent des articles pour bébés. Ils sont généralement en bon état et sont parfois réparés sur place.

Vous pouvez y dénicher une belle tenue pour votre bébé à un prix défiant toute concurrence. Un fauteuil à bascule, une chaise haute, un lit-cage avec la table à langer assortie... Sans oublier des chaussons ou des vêtements pour bébé inutilisés et même des jouets en parfait état.

Avec un peu de chance, vous trouverez tout en une seule visite, mais vous devrez généralement vous y rendre plus d’une fois. En jetant régulièrement un coup d’œil dans votre ressourcerie locale durant votre grossesse, vous pouvez cependant faire de belles découvertes.

3. AUTRES MAGASINS DE SECONDE MAIN (PHYSIQUES OU EN LIGNE)

Les grandes communes et les villes abritent souvent plusieurs magasins de seconde main. 

Certains se spécialisent dans les articles de marque ou les vêtements de créateurs. Vous pouvez également trouver des articles pour bébé dans ces enseignes, mais ils coûtent souvent un peu plus cher.

Les boutiques en ligne ne cessent de gagner en popularité et c’est aussi valable pour l’offre d’occasion.

Il existe des plateformes en ligne spécialisées où tout le monde vend de tout et la catégorie des vêtements pour enfants y est très populaire. Tapez « seconde main » sur Google et vous obtiendrez immédiatement une multitude de suggestions.

4. RÉSEAUX SOCIAUX

Facebook peut vous servir à bien d’autres choses qu’aimer les photos de vos amis ou consulter les horaires de votre boulangerie préférée.

Vous y disposez également d’un réseau. Vous recherchez par exemple un lit-cage ? Pourquoi ne pas poser la question à vos amis Facebook ? Cela donnera très probablement à l’un d’eux l’idée de ranger son grenier.

Outre votre réseau personnel, il existe également des groupes de vente d’articles de seconde main. Certains sont locaux, d’autres s’adressent à une province entière ou sont réservés à la vente de vêtements pour bébés et enfants... Vous trouverez votre bonheur en entrant les termes « occasion », « enfant » ou « bébé » dans la fonction de recherche de Facebook. Devenir membre de ces groupes ne vous coûtera rien et les belles trouvailles que vous pourrez y faire contre de modiques sommes vous laisseront pantois.

5. DO-IT-YOURSELF

Vous êtes habile de vos mains ou créative ? Votre conjoint(e) est un(e) as du bricolage ? Alors, pourquoi ne pas créer vous-même une partie de la garde-robe de votre bébé !

Vous trouverez facilement de beaux patrons et exemples sur Internet, que vous soyez adepte de la couture ou du tricot/crochet. Besoin d’inspiration ? Vous la trouverez sur Pinterest.

Vous pouvez également fabriquer vous-même vos langes lavables. En fouillant un peu sur le net, vous trouverez sûrement des informations et des modèles intéressants.

Si vous décidez de concevoir vous-même des meubles pour la chambre de bébé, veillez toujours à utiliser du bois parfaitement raboté ainsi que de la peinture et de la colle sans danger pour les enfants. Évitez les fentes et encoches où les petits doigts peuvent se coincer et veillez à ce que les barreaux du lit soient assez peu espacés pour éviter que l’enfant n’y coince sa petite tête. Demandez toujours des conseils dans votre magasin de bricolage.

6. SALONS DE SECONDE MAIN, VIDE-GRENIERS ET BROCANTES

Vous pouvez facilement trouver une belle tenue pour votre bébé à un prix très bas dans les salons d’occasion régulièrement organisés, notamment par le Gezinsbond (si plus tard, vous souhaitez vous débarrasser de ces affaires, vous pouvez devenir vendeur à votre tour).

Vous pouvez également trouver ce dont vous avez besoin dans les vide-greniers, brocantes ou marchés de seconde main d’une association locale. Veillez à acheter des articles qui ne mettront pas en danger votre bébé.

7. ŒUVRES DE CHARITÉ

Vous n’avez presque pas de budget pour votre bébé ? Il existe différentes initiatives auxquelles vous pouvez, en tant que mère (ou père), demander de l’aide.

Le Mama’s Depot à Bertem a été créé par les sections KVLV locales et collecte tout ce dont un bébé ou un enfant a besoin. Tout le monde est le bienvenu.

Parmi les autres organisations connues, on compte Baby-nest, Moeders voor Moeders, vzw De Sloep...

Vous voulez savoir à quelle porte frapper dans votre commune ? Contactez la Maison de l’Enfant de votre commune. Si elle n’existe pas (encore), adressez-vous à la maison communale.

CONCLUSION

Vous remarquez qu’une belle garde-robe pour votre bébé n’est pas forcément aussi chère que vous le pensiez. En fouillant sur Internet, dans les salons de seconde main et les ressourceries... vous pouvez trouver de bons articles qui constitueront une bonne base pour vous et votre bambin.

Et... la chose la plus importante pour bébé ? C’est vous, pardi ! Apprenez à prendre soin de vous après la grossesse dans cet article de notre blog.

Partagez cette page avec votre communauté

Lire aussi

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous souhaitez être au courant des actualités en matière d'allocations, de parentalité ou de grossesse ? Grâce à notre newsletter, recevez, chaque mois, des informations utiles et pratiques pour vous et votre famille.