Salut, nous sommes Infino... Psstt.. notre service varie selon les régions. Choisissez votre région et vous recevrez un contenu personnalisé.

Tu habites où?

Vous pouvez toujours modifier votre choix par la suite.

Home chevron right Blog chevron right Étudiants

Le stress des examens... aussi à la maison

01 janvier 0001

Conseils aux parents pour relâcher la pression des examens

La période des examens est stressante... tant pour les parents, que pour les enfants. Maman et papa sont très impliqués et veulent aider, mais leur soutien n'est pas toujours bien accueilli ! Quel que soit l'âge de votre enfant, en tant que parent, on se sent toujours un peu responsable. De plus, au fur et à mesure des études, les matières s’accumulent et la pression augmente encore d'un cran...

Un commentaire bien intentionné ou un coup de main peut parfois être remballé par une réaction explosive. Frustrant, non ? Ne vous découragez pas et ne vous laissez pas emporter par ce refus. Et surtout, ne vous énervez pas ! Cela ne va pas l'aider à étudier... bien au contraire. A l'inverse, votre calme sera perçu comme une marque de confiance : votre enfant se sentira plus sûr de lui. Et ne vous inquiétez pas... que vous ayez de bonnes relations ou non avec votre enfant, durant cette période, les portes claqueront. C’est parfaitement normal...

Enfin, montrez-lui votre soutien dans ces moments difficiles. Essayez de le complimenter, de l'encourager, de lui faciliter la vie en affichant l'horaire des examens sur le frigo par exemple... 

10 réflexes à adopter pendant la période des examens 

  1. Restez calme autant que possible. Même si votre enfant ne maîtrise pas son sujet, cela ne signe certainement pas la fin d'une carrière potentielle. 
  2. Cherchez les points communs. Vous êtes expert en statistiques ou en mathématiques ? Vous avez de bonnes aptitudes dans telle ou telle matière ? Essayez de trouver une ouverture avec les cours de votre enfant ! De cette façon, vous parcourez le thème ensemble sans que cela ne ressemble à un examen.
  3. Ne donnez pas de conseils non sollicités. Soyez à l'écoute de votre enfant et demandez-lui ce dont il a besoin pour pouvoir étudier dans des conditions optimales. Mais surtout, ne lui donnez pas de conseils s'il n'a rien demandé. Cela sera perçu comme un avis ou pire, un jugement, ce qui entraînera généralement une réaction explosive immédiate.
  4. Mangez sainement. Pour pouvoir se concentrer pendant le blocus, votre enfant a besoin d'une alimentation équilibrée afin de rester en bonne forme mentale et physique. Il existe des aliments indispensables pour stimuler son cerveau, tels que la viande, les légumes verts, les fruits, les poissons gras, etc.
  5. Faites une pause. Appuyez sur le bouton OFF et décompressez, et ce, même si vous êtes trop préoccupé, l'un comme l'autre, par la réussite de ses examens. Reposez-vous ou faites une activité ensemble... quelque chose d'amusant pour vous permettre de penser à autre chose quelques instants.
  6. Aérez les pièces. Un cerveau, qui tourne à plein régime, utilise plus d'oxygène. Rien de mieux qu'un bon bol d'air frais et cette sensation de renouveau pour le booster de plus belle. Alors ouvrez une fenêtre, sortez régulièrement, dormez au grand air...
  7. Stimulez les muscles. Faites de l'exercice, aussi minime soit-il... Cela permet d'évacuer le stress et d'améliorer la concentration et la mémorisation. Par exemple, accrochez un élastique au pied du bureau pour exercer les jambes de votre enfant tout en étudiant. Il n'est pas nécessaire que ce soit un entraînement intense. Même mâcher du chewing-gum ou jouer avec un spinner favorise la concentration.
  8. Soyez à l'écoute. Un simple "Comment ça va ?" permet de déboucher sur tout et n'importe quoi. De cette façon, vous enclenchez la conversation et facilitez l'échange avec votre enfant. Et s'il n'a pas envie de répondre, tanpis... ce sera pour la prochaine fois !
  9. Déterminez ensemble un planning de révision. N'imposez rien à votre enfant car cela ne servira à rien. Planifiez les choses ensemble pour que son agenda soit le plus réaliste possible. Prévoyez des pauses, des moments d'études, des périodes pour se changer les idées, les dates des différents examens...
  10. Restez cool. Concentrez-vous sur ce qui va bien et soyez fier de chaque étape franchie. Et n'oubliez pas : combiner puberté et bons résultats à l'école n'est pas toujours facile. Mais ne vous tracassez pas, vous avez fait un excellent travail. Soyez gentils avec vous-même et les uns avec les autres ;-)
Nous vous souhaitons une période de blocus aussi agréable que possible... Que tout se passe bien pendant pour vous et votre enfant ! 

Psstttt... Pour d'autres conseils supplémentaires, visitez notre rubrique sur les étudiant.es !

Please select a CTA Block in the configuration

Partagez cette page avec votre communauté

Lire aussi

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous souhaitez être au courant des actualités en matière d'allocations, de parentalité ou de grossesse ? Grâce à notre newsletter, recevez, chaque mois, des informations utiles et pratiques pour vous et votre famille.