Salut, nous sommes Infino... Psstt.. notre service varie selon les régions. Choisissez votre région et vous recevrez un contenu personnalisé.

Tu habites où?

Vous pouvez toujours modifier votre choix par la suite.

Home chevron right Blog chevron right Vacances et temps libre

10 astuces pour lutter contre l'ennui !

05 juillet 2022

Comment occuper vos enfants pendant les vacances ?

Même si votre enfant attendait les vacances avec impatience, il se peut qu’il s’ennuie. Et rien n’est plus énervant pour un parent, que de l’entendre pleurnicher sans cesse « Maman, papa, je m'ennuie », alors que vous êtes au travail ou que vous souhaitez profiter d'un peu de repos... Vous trouverez dans ce blog, 10 astuces pour que votre enfant ne s’ennuie pas pendant les vacances.

Votre enfant s’ennuie ?

Chaque enfant est différent et indiquera d’une manière différente qu’il n’a aucune idée de ce qu’il peut faire pour s’amuser.

Voici les signes qui indiquent l’ennui chez la plupart des enfants :

  • des déclarations comme « Je m’ennuie », « Je ne sais pas quoi faire »
  • des questions comme « Qu’est-ce que je peux faire ? », « On fait quoi aujourd’hui ? »
  • tourner en rond, rester longtemps au lit...
  • regarder la télévision plus longtemps que prévu, rester devant un ordinateur ou sur un smartphone...
  • pleurnicher, se mettre rapidement en colère
  • avoir un regard triste
  • demander régulièrement un biscuit, un bonbon ou quelque chose à manger.
  • se quereller plus que d’habitude avec les frères et sœurs

Il existe évidemment d’autres signes : en tant que parent, vous êtes le meilleur juge pour savoir si votre enfant s’ennuie.

Faut-il toujours apporter une solution à l’ennui ?

De nombreux parents tombent dans le piège de vouloir intervenir immédiatement à chaque signe d’ennui et de commencer à imaginer des activités pour leur enfant.

Cependant, l’ennui est bon aussi. Lorsque votre enfant ne sait pas quoi faire, son désir naturel de jouer est stimulé. C’est en s’ennuyant de temps en temps que votre enfant découvrira de nouveaux jeux et finira par utiliser sa créativité pour inventer quelque chose à faire.

Mais soyons honnêtes : en tant que parent, vous voulez parfois simplement que votre enfant cesse de s’ennuyer. Ou du moins qu’il ne dérange personne en pleurnichant, en se chamaillant, en irritant les autres...

Voici 10 idées pour combattre l’ennui chez votre enfant.

10 façons de s’assurer que votre enfant ne s’ennuie pas pendant les vacances

1. Planifier ensemble

L’ennui provient parfois du fait que votre enfant n’a aucune vue sur le planning familial et ne peut donc pas planifier ses propres activités. Il n’ose pas commencer un jeu, car il pense qu’il devra bientôt l’interrompre.

Il est utile d’établir un planning avec votre enfant au début des vacances et même au début de chaque semaine (voire de chaque jour). Quand travaillez-vous ? Quand êtes-vous libre ? Quand faites-vous les courses, quand rendez-vous visite à la famille, quand faites-vous des sorties ou participez-vous à des activités ?

Pour les enfants en bas âge, tout particulièrement, il est utile de rendre le planning visuel : un calendrier dessiné affiché dans la cuisine, par exemple. De cette façon, les vacances sont plus structurées. Votre enfant voit clairement le « temps libre » qu’il doit remplir lui-même, mais il sait aussi que celui-ci aura une fin.

2. Demandez à votre enfant de vous aider

Si votre enfant s’ennuie lorsque vous êtes en vacances ou que vous travaillez à la maison, le faire participer à une tâche ménagère peut être une bonne solution.

Tu vas cuisiner ? Laissez-le participer. Vous pouvez choisir les recettes ensemble à l’avance. Les jeunes enfants peuvent (sous votre surveillance) mélanger, laver les légumes, « goûter » ... Les enfants plus âgés peuvent aider à couper les ingrédients en morceaux, remuer dans les casseroles...

Et pourquoi pas aider à étendre ou plier le linge ?

Les enfants, qu’ils soient jeunes ou plus âgés, peuvent également aider à nettoyer, ranger ou jardiner. Ils apprécient souvent d’être en votre compagnie et se sentent fiers lorsque vous les complimentez sur leur aide.

3. Faire une course

De même, aider à faire les courses est également considéré comme « apporter son aide ». Vous pouvez emmener votre enfant faire les courses, mais les « faire soi-même » est bien plus excitant.

En fonction de son âge, vous pouvez laisser votre enfant faire une course tout seul. Assurez toujours une surveillance adaptée aux capacités de votre enfant. Un enfant en bas âge ne devrait, par exemple, jamais être autorisé à traverser seul une rue animée. Par contre, un enfant de 5 ou 6 ans peut apporter quelque chose aux voisins ou acheter un pain à la boulangerie qui se trouve quelques maisons plus loin. Si votre enfant est plus âgé, il pourra peut-être se rendre à l'épicerie du quartier, au magasin du village ou au supermarché.

Veillez toujours à conclure des accords clairs avec votre enfant, par exemple, que vous l’accompagnerez la première fois.

4. Faire preuve de créativité

Il y a beaucoup de matériel bon marché avec lequel les enfants peuvent bricoler.

Par exemple :

  • « démonter » de vieux bijoux et utiliser les perles
  • faire quelque chose de beau avec des rouleaux de papier toilette vides, des boîtes à fromage, des coquilles d'œufs...
  • utiliser des pâtes sèches pour réaliser des mosaïques
  • des matériaux de jardin tels que des feuilles, des brindilles, des fleurs, des morceaux d’écorce...

5. Les « vieux » jeux

Vous vous souvenez de ce à quoi vous jouiez tout le temps avant ?

À l’heure des divertissements numériques en tous genres, les « vieux » jeux se portent toujours très bien.

Quelques exemples :

  • se déguiser avec les vêtements et les chaussures de maman/papa/papi
  • jeux de société avec le frère/la sœur/les amis/maman/papa : t’en fais pas, jeu de l’oie, Uno, puissance 4, etc.
  • fabriquer une maison de poupée avec une boîte en carton, des poupées avec des rouleaux de papier toilette vides...
  • faire une tente avec des draps et des oreillers (à l’intérieur ou à l’extérieur)

Peut-être avez-vous de « vieux » jouets au grenier (ou chez papi et mamie) avec lesquels votre enfant peut jouer ?

6. Eau + terre = toujours amusant

Vous n’avez pas besoin d’avoir un immense jardin pour laisser votre enfant jouer avec de l’eau et de la terre. Même une bassine sur la terrasse avec un peu de sable, quelques pots vides et un seau d’eau peut procurer des heures de plaisir.  Évitez de gaspiller l’eau en utilisant le tuyau d’arrosage, mais donnez plutôt un seau.

Autres avantages de jouer dans la boue

7. Faites appel aux amis

Il y a de fortes chances que votre enfant ne soit pas le seul à s’ennuyer. Il peut être utile de s’arranger avec les parents des amis pour qu’ils jouent ensemble. Cela vous permet de vous entraider.

8. Des « nouveaux » jouets

Même les enfants qui possèdent toute une montagne de jouets peuvent s’en lasser.

Les « nouveaux » jouets leur apportent de nouveaux élans d’inspiration. Avant de courir au magasin pour grossir un peu plus la pile de jouets, voici quelques moyens de renouveler les jouets sans dépenser d’argent.

  • mettre les jouets dans des bacs et les changer de temps en temps
  • échanger temporairement ses jouets avec ceux des amis ou de la famille
  • peut-être qu’il y a une ludothèque dans votre commune ?
  • vendre ses « anciens » jouets d’occasion et acheter soi-même d’autres jouets d’occasion
  • en regardant dans le magasin de seconde main. Avec un peu de chance, vous y trouverez de belles pièces en bon état.

9. Jouer à l’extérieur

Pour la plupart des enfants, la garderie, les plaines de jeux ou autres ne sont pas une punition, au contraire. Ils y retrouvent leurs camarades de classe, bénéficient d’une structure, de jeux et d’activités manuelles... Si vous commencez à chercher une place pour votre enfant à la dernière minute, vous risquez de ne pas en trouver. Heureusement, ce n’est pas systématiquement le cas. Peut-être qu’il y a aussi un camp sportif où une place s’est libérée en dernière minute ?

Les enfants plus âgés de l’école primaire se sentent souvent mieux dans la structure d’une plaine de jeux ou d’une garderie, plutôt que de rester à la maison à ne rien faire.

Camps de vacances pour enfants en bas âge

Comment trouver un accueil d’été pour mon enfant de l’école primaire ?

10. Laisser l’ennui disparaître de lui-même

En conclusion, ce n’est pas mauvais que votre enfant s’ennuie, tout au plus ennuyeux pour vous. Le vide et l’ennui sont souvent source de nouvelles idées créatives. SI vous faites passer à votre enfant le message qu’il doit s’occuper et que vous ignorez ses éventuels pleurnichements, il découvrira rapidement qu’il doit occuper lui-même son temps.

Comme les enfants ont naturellement envie d’explorer et de jouer, cela peut les amener à inventer un nouveau jeu ou à découvrir un nouveau passe-temps.

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, l’ennui peut être le déclencheur idéal pour que votre enfant découvre des activités qu’il ne connaissait pas encore.  En lui offrant des possibilités et en le laissant faire lui-même, vous l’encouragez à être plus créatif.

Et vous pouvez bien sûr participer de temps en temps  

Profitez de vacances passionnantes !


Vous avez aimé notre article ?

Vous appréciez nos conseils mais n'êtes pas encore membre de la famille Infino ? Vous pouvez facilement vous affilier maintenant. Cela ne prend que quelques minutes. Avec nous, votre Groeipakket / vos allocations familiales est / sont entre de bonnes mains. 

Je m'affilie à Infino maintenant

Partagez cette page avec votre communauté

Lire aussi

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous souhaitez être au courant des actualités en matière d'allocations, de parentalité ou de grossesse ? Grâce à notre newsletter, recevez, chaque mois, des informations utiles et pratiques pour vous et votre famille.