Bienvenue chez Infino. Les allocations familiales varient en fonction du lieu de résidence de votre enfant.

Choisissez votre région :

Vous pouvez toujours modifier votre choix par la suite.

Home chevron right Blog chevron right Grossesse

M’aider à prendre soin de moi après la grossesse

11 janvier 2021

Pendant votre grossesse, on vous a certainement conseillé à de nombreuses reprises de vous reposer et surtout de bien prendre soin de vous. C’est également très important après votre accouchement. En avion, la règle dit : en cas d’urgence, enfilez d’abord votre masque à oxygène, puis occupez-vous des enfants. Vous pourrez mieux aider votre bébé en satisfaisant d’abord à vos propres besoins de base.

De quoi votre bébé n’a-t-il pas besoin ?

Sur Internet, vous trouverez de nombreuses « listes » reprenant tout ce dont vous « pourriez » avoir besoin lorsque vous attendez un enfant. Ne soyez pas dupe. Bon nombre d’entre elles sont publiées par des entreprises qui vendent des articles pour bébé. Et quel est leur objectif ? Faire un maximum de ventes, évidemment...

La vérité est qu’un nouveau-né n’a pas besoin de tant de choses, et certainement pas d’objets à l’apparence fantastique dont vous ne vous servirez (presque) jamais. Le meilleur conseil que j’ai reçu était que si vous n’avez aucune idée de l’utilité d’un objet à première vue, c’est que vous n’en avez probablement pas besoin.

Voici une liste de choses à retirer sans inquiétude de votre wishlist :

  • un mixeur alimentaire spécialement conçu pour les bébés : un mixeur ordinaire fonctionne tout aussi bien et demande moins de vaisselle
  • des petites baskets pour bébé toutes mignonnes (de grande marque) : votre bébé ne sait pas encore vraiment marcher et n’a pas besoin de ces coûteuses semelles de marathonien. 
  • un berceau bien cher avec ce superbe habillage. Un équivalent utilisé par un autre membre de la famille fera bien l’affaire. Veillez toutefois à la sécurité : la peinture, les barreaux, les pièces mal fixées... Mais pourquoi acheter quelque chose dont ils n’auront plus l’utilité après quelques semaines ? Ou dans lequel votre bébé ne dort pas bien ?
  • des serviettes de bain et gants de toilette spéciaux pour bébés : c’est charmant, mais vos gants de toilette et serviettes de bain ordinaires lavent et sèchent tout aussi bien
  • des vêtements de créateur hors de prix : qu’est-ce que c’est beau, mais ils ne seront à coup sûr pas moins facilement tâchés que des vêtements à bas prix
  • tout l’arsenal des aides à l’allaitement (avant même l’arrivée de votre bébé). Si vous décidez d’allaiter, il est par exemple préférable de demander de l’aide à une sage-femme et de lui demander d’effectuer des soins postnataux à domicile. Vous augmenterez ainsi vos chances de réussir à allaiter. Vous pouvez en outre - une fois que bébé est né - emprunter tout cet attirail en louant du matériel médical par le biais de votre mutuelle.
  • un ensemble complet de meubles pour la chambre de bébé. La flexibilité d’un tel mobilier est bien souvent insuffisante (contrairement à ce qu’affirment les fabricants) pour pouvoir l’utiliser plus que quelques années. Un simple lit-cage et une commode traditionnelle suffisent généralement les premières années.

De quoi votre bébé a-t-il vraiment besoin ?

C’est assez surprenant, mais le nombre de choses matérielles dont un nouveau-né a besoin est très limité. Votre bébé grandira et se développera au mieux s’il reçoit beaucoup d’amour, de tendresse, de caresses et de câlins, et s’il peut manger à sa faim tout en jouissant de la proximité de parents aimants.

Le plus important est qu’en tant que parent, vous soyez autant que possible en mesure de vous occuper de votre progéniture. Les recherches menées auprès des parents montrent que c’est au cours des premières semaines et des premiers mois suivant la naissance d’un bébé que vous bénéficiez le plus d’une aide concrète. De quoi votre bébé a-t-il vraiment besoin ? La réponse est simple : de vous.

Ces choses peuvent déjà vous aider à mieux prendre soin de vous et donc aussi de votre bébé.

  • votre prime ou allocation de naissance, un coup de pouce financier. Si tout se passe bien, il vous sera versé pendant le huitième mois de grossesse. Ce montant vous permet évidemment d’acheter certaines choses, mais aussi du temps pour vous.
  • un bon repas que vous ne devez pas préparer vous-même. Vous pouvez demander à ce que l’on vous prépare un bon repas livré à domicile : au lieu d’un cadeau de naissance, vos amis et votre famille vous apportent un repas pour toute la famille. C’est agréable de ne pas devoir cuisiner, surtout si vous avez d’autres enfants.
  • une aide-ménagère : durant les premières semaines et les premiers mois après l’accouchement, vous serez contente de disposer d’une sage-femme professionnelle à domicile (qui peut aussi s’occuper des repas). Pour la plupart des familles, cela représente un énorme soulagement d’engager une aide-ménagère. Ou une personne qui se charge du repassage.
  • d’accords qui vous permettent de bénéficier de plus de repos (la nuit). Installer votre bébé dans votre chambre ou même votre lit peut y contribuer (veillez à le faire en toute sécurité). Arrangez-vous avec votre partenaire, votre famille ou de bons amis pour qu’ils s’occupent quelque peu de l’enfant pendant quelques heures. Une sage-femme peut également vous aider.
  • pouvoir partager vos inquiétudes à temps et bénéficier d’une bonne assistance (médicale). N’hésitez pas à vous rendre chez votre médecin généraliste, même si tout va bien pour votre bébé, mais que vous vous sentez mal dans votre peau. La fameuse vie en rose n’est vraiment pas le lot de chacun. En demandant de l’aide en cas de sentiments dépressifs, vous pouvez éviter le pire. Il n’y a pas à avoir honte, cela n’entache pas vos capacités en tant que parent.

Vous le remarquerez : pour un nouveau-né, les choses matérielles que vous possédez n’ont aucune importance. Vous n’avez pas honte de faire une petite sieste avec votre bébé pendant que quelqu’un d’autre s’occupe des tâches ménagères ? Parfait ! Voilà comment prendre soin de vous, mais aussi de votre enfant.

Bien entendu, vous devez tout de même disposer de quelques articles pour bébé... Cet article de blog vous dévoile 7 façons astucieuses de les acquérir avec un budget limité.

Partagez cette page avec votre communauté

Lire aussi

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous souhaitez être au courant des actualités en matière d'allocations, de parentalité ou de grossesse ? Grâce à notre newsletter, recevez, chaque mois, des informations utiles et pratiques pour vous et votre famille.