YouTube thumbnail

Bienvenue chez Infino. Les allocations familiales varient en fonction du lieu de résidence de votre enfant.

Choisissez votre région :

Vous pouvez toujours modifier votre choix par la suite.

Blog Vacances et temps libre

Congé de paternité ou de naissance : qu'est-ce qui a changé ?

08 février 2021

Vous en avez certainement entendu parler... Depuis le 1er janvier 2023, le délai du congé de paternité, appelé également congé de naissance, a été allongé en Belgique. Le papa ou le coparent a droit à 5 jours de plus pour être aux côtés de maman et de bébé, de quoi profiter des premiers instants de votre bébé.

Plus de temps à la maison pour les papas ou les co-mamans après la naissance de bébé

Votre partenaire vient d’accoucher de votre bébé, quelle merveilleuse nouvelle ! Que ce soit votre premier enfant ou non, vous souhaitez participer aux premiers jours de sa vie et c’est tout à fait normal. Jusqu’à il y a peu, en tant que papa ou coparent, vous aviez droit à 15 jours de congé paternité ou congé de naissance. Ce congé peut sembler peu et tout le monde est d’accord pour le dire. Ce délai étant très court, nos dirigeants ont mis sur la table ce sujet indispensable pour coller plus à la réalité de notre société qui ne cesse d’évoluer. Depuis le 1er janvier 2023, le congé de naissance est donc passé à 20 jours.

Pourquoi étendre le congé de paternité/congé de naissance ? 

Dans une société où l’égalité homme/femme cherche à être rétablie, il était important que les papas et les coparents puissent être plus présents pour leur enfant à la naissance de celui-ci. D’autant plus lorsque l’on pense que la maman a droit à 15 semaines de congé de maternité. On en arrive à une très grande différence entre le temps que maman peut passer avec le bébé et le temps où le second parent peut les accompagner. 

Qui a droit au congé de paternité/congé de naissance ? 

Ce congé est fait pour tous les papas et toutes les ‘deuxièmes’ mamans qui viennent d’avoir un enfant. Que vous soyez employé, indépendant ou fonctionnaire, vous avez droit à ces 20 jours de congé de naissance. Et ce congé s’applique de la même façon, que vous soyez à temps plein ou à temps partiel. 

Quand prendre le congé de paternité/congé de naissance ? 

Le coparent a 4 mois à compter de l’accouchement pour prendre ces 20 jours de congé. Ceux-ci peuvent être pris en une fois ou de façon étalée sur la durée des 4 mois. Il est également possible de le prendre en demi-jours, soit 40 demi-jours de congé sur les 4 mois. 

Attention, il est important de préciser que si vous avez des jumeaux, des triplés ou plus, le nombre de jours de congé sera identique. Vous n’avez pas droit à des jours supplémentaires.

Vous souhaitez avoir plus de temps pour vous occuper de vos enfants ?

Il existe d'autres systèmes de congés qui donnent la possibilité aux parents qui travaillent de profiter de plus de moments en famille. Les deux principaux sont le congé parental et le crédit-temps. Ces derniers n'ont rien à voir avec le congé de paternité.

Découvrez-en plus sur le congé parental et le crédit-temps

Comment demander le congé de paternité/congé de naissance ? 

Lorsque l’enfant est né, vous devez prévenir le plus vite possible votre employeur et lui dire combien de jours de congé de naissance vous comptez prendre ‘de suite’. Il se peut qu’il vous demande un acte de naissance de l’enfant, ainsi qu’une preuve de filiation avec l’enfant si vous n’êtes pas marié à la mère biologique. 

Pour les indépendants, c’est auprès de votre caisse d’assurances sociales à laquelle vous êtes affilié que vous devez entreprendre les démarches. 

Pour ce qui est de la mutuelle, vous devez faire une demande d’indemnités à laquelle il faudra annexer une copie de l’acte de naissance de l’enfant ou une copie de l’attestation donnée par l’administration communale lors de la déclaration de l’enfant. Une fois la demande introduite, la mutuelle vous renverra un autre document à renvoyer pour terminer les démarches. 

Qui vous paie durant le congé de paternité/congé de naissance ? 

Les 3 premiers jours sont payés par votre employeur si vous êtes salarié. Ensuite, c’est votre mutuelle qui vous indemnisera, si vous remplissez les conditions demandées par celle-ci. Ce paiement est appelé "indemnité" et celle-ci s'élève à 82% de votre salaire brut par jour, plafonné sur base du plafond salarial. Vous recevez cette indemnité de votre mutuelle à la fin de votre congé de paternité/congé de naissance.

En tant qu’indépendant, vous recevez une allocation qui correspond à un certain montant octroyé par jour de congé. Aussi, sachez que vous n’êtes pas obligé de prendre l’entièreté des 20 jours si votre activité ne vous permet pas de prendre autant de jours de congé. 

Futurs papas, futures mamans, nous vous souhaitons d’accueillir, ensemble, votre enfant dans les meilleures conditions. Cependant, saviez-vous qu’en tant que futurs parents, vous avez droit à une prime de naissance ? Celle-ci est octroyée par la caisse d’allocations familiales de votre choix. Chez Infino, vous pouvez la demander en quelques clics seulement, directement sur notre site web ! 

Je demande ma prime de naissance ! 

Cet article a été rédigé en collaboration avec Acerta.

Pour toutes autres questions ou informations supplémentaires, Acerta met à votre disposition une plateforme de connaissances, Juricible. Elle vous donne un aperçu complet et actualisé de la réglementation.

Je découvre "Juricible"

Partagez cette page avec votre communauté

Lire aussi

Grossesse

À quels maux s’expose une femme enceinte ?

Attendre un enfant est certainement l’une des plus belles expériences dans la vie. La grossesse n’a cependant pas que de bons côtés… Elle charrie son lot d’inconforts et certains maux sont plus fréquents que d’autres.

Grossesse

Plus de confort pendant votre grossesse

Heureusement, d’autres femmes sont passées par là avant vous et viennent à votre rescousse. Leurs conseils vous simplifieront un peu la vie en fin de grossesse. Ouf !

Grossesse

Enceinte : les premières semaines

La première étape (et sûrement la plus importante) est celle du lancement du suivi médical. Nous vous conseillons d’entamer vos recherches d’un gynécologue obstétricien et de prendre rendez-vous le plus tôt possible.